Bahlouli Hadj Lakhdar

Aïd el-Kebir en grande pompe

Les fêtes de l’Aïd el-Kebir à la mosquée de Paris : le sacrifice des moutons
En 1932, la Grande Mosquée de Paris est le lieu d’une « somptueuse cérémonie ».

Le 16 avril 1932, les musulmans de France se préparent à célébrer l’une des fêtes les plus importantes de leur religion. Il existe encore peu de lieux de culte qui leur soient dédiés, et c’est à la Grande Mosquée de Paris qu’a lieu la plus grande cérémonie,

Le journaliste du quotidien va ainsi « présenter ses respects à Si Ben Gabhrit, ministre plénipotentiaire honoraire, directeur de l’Institut musulman de Paris et chef du protocole de Sa Majesté Chérifienne », qui rappelle que la fête de l’Aïd el-Kebir commémore le sacrifice d’Abraham dans le désert :

« Abraham allait immoler son fils Ismaël lorsque le Seigneur lui présenta un mouton, épargnant au patriarche la mort de celui qui devait engendrer la race…

Voir l’article original 254 mots de plus