Bahlouli Hadj Lakhdar

RAMASSAGE D’ORDURES DÉFAILLANT, ODEURS NAUSÉABONDES, INSALUBRITÉ…

La rançon de l’incivisme

Par 
L'absence de toilettes publiques a transformé des espaces dédiés à la détente en urinoirsL’absence de toilettes publiques a transformé des espaces dédiés à la détente en urinoirs

La lutte antiterroriste qui l’a élevée au rang de référence en la matière et sa sécurité retrouvée n’ont pu faire d’elle une destination touristique attractive. L’état d’insalubrité dans lequel se trouvent nos villes y a largement contribué.

A qui la faute? Comment en est-on arrivé là? A vivre, à côtoyer quotidiennement des tonnes d’immondices. Nos rues nos ruelles sont les témoins de cette situation pratiquement inédite depuis l’indépendance. Elle n’a fait qu’empirer sans que ce phénomène soit pris en charge et à bras le corps. Un problème d’éducation sans doute, d’hygiène et de propreté qui sont le baromètre qui indique le niveau de développement atteint par une société. L’image que véhicule un pays. Qu’il renvoie et qui fait…

Voir l’article original 669 mots de plus